Publié : 19 octobre 2016

On bouge au Château



Mardi 18 octobre, les élèves de Première en option facultative d’arts plastiques sont allés visiter l’exposition « Partir, architectures et mobilités » au Château de Blois.





Ils ont pu voir une autre façon de concevoir l’architecture, moins pérenne, moins solide qu’attendue, mais tout aussi nécessaire que n’importe quel autre édifice. Une architecture qui évolue avec les mobilités des uns et des autres. Qui s’adresse autant aux vacanciers en vadrouille qu’aux migrants fuyant une situation désespérée.




Les élèves ont cherché à répondre à ces questions :
1. A partir de quand la mobilité devient-elle une véritable préoccupation sociétale pour les architectes ? Pour quelles raisons ?
2. Pourquoi l’exposition parle-t-elle de mobilités au pluriel ? Les mobilités concernent qui, quoi ?
3. Quelles réponses techniques sont adoptées par les architectes ?
4. Choisir et décrire deux projets exposés dans l’exposition afin de montrer quelle part est réservée à la réalité et à l’utopie dans l’architecture.